print preview Retour Home

Etude Sport d'élite Suisse: les mesures d'encouragement déploient leurs effets

Entre 2011 et 2019, le sport suisse a bénéficié de nombreuses mesures de soutien dans le domaine de la politique du sport. Ces mesures ont contribué à maintenir la compétitivité du sport d'élite suisse et ont amélioré les perspectives des athlètes ainsi que les conditions de travail des entraîneurs. Tels sont les principaux résultats de l'étude «Sport d'élite Suisse – Etat des lieux SPLISS-CH 2019» réalisée par l'Office fédéral du sport OFSPO en collaboration avec Swiss Olympic. Cette étude a été présentée aujourd'hui par la conseillère fédérale Viola Amherd lors d'une conférence de presse à Berne.

28.06.2021 | Communication OFSPO

© Piotr Staron

Ces dix dernières années, Swiss Olympic et la Confédération ont introduit des changements considérables dans l'encouragement du sport dans le but d'améliorer les conditions cadres pour les athlètes et les entraîneurs: refonte du cadre légal, amélioration du financement, meilleure intégration des partenaires, plus forte répartition du travail entre les organes de pilotage subsidiaires et modernisation de la structure du mouvement olympique en Suisse. C'est ce que montre la nouvelle étude représentative de la Haute école fédérale de sport de Macolin HEFSM, qui est rattachée à l’Office fédéral du sport OFSPO, en collaboration avec Swiss Olympic, l'association faîtière du sport suisse.

Sur la base d'une enquête de grande ampleur

La collecte de données s'est fondée sur le modèle SPLISS (Sports Policy factors Leading to International Sporting Success) et a mis en lumière neuf domaines qui sont déterminants pour un système national de sport d’élite. Pas moins de 1151 athlètes, 542 entraîneurs et 92 responsables sportifs ont été interrogés et des avis d’experts ont été recueillis sur la base d'une analyse bibliographique de grande ampleur au cours de 87 entretiens.

Augmentation du financement national du sport

Les fonds publics dans le système sportif suisse ont considérablement augmenté depuis 2010, notamment en raison de la hausse des fonds affectés pour le sport par les loteries nationales. La Confédération, Swiss Olympic et l'Aide Sportive ont également accru leur soutien financier.

Amélioration de la situation financière des athlètes

Entre 2010 et 2018, les fonds de soutien de l’Aide sportive ont triplé. Les répercussions sur le revenu des athlètes ont été directes. C’est l’évolution la plus nette observée dans ce domaine. L’analyse des données concernant les revenus montre une augmentation du revenu lié au sport. Ainsi, le revenu médian des athlètes à temps plein a doublé sur cette période.

Amélioration de la situation des entraîneurs

L'attractivité de la profession d’entraîneur a été renforcée grâce au subventionnement du revenu des entraîneurs et à l'adaptation des structures de formation (Formation des entraîneurs Suisse). En outre, les mesures prises par Swiss Olympic et la Confédération concernant les conditions de travail des entraîneurs ont également permis de durcir les exigences en termes de pilotage et de réglementation dans le sport d'élite suisse.

Six champs d'action

La comparaison du système d'encouragement du sport d'élite en Suisse à l’échelle internationale a permis, dans le cadre de cette étude, d’en identifier les forces et les faiblesses et de dégager six champs d'action en vue de le pérenniser. Il s'agira ainsi d'améliorer le pilotage stratégique du système, d'optimiser encore le parcours des athlètes, d'accroître les possibilités de carrière des entraîneurs, de promouvoir à long terme les structures transdisciplinaires, de s’associer à des organisations de premier plan et de renforcer le sport d’élite en tant qu’élément du patrimoine culturel suisse.

 

Publications: Sport d’élite suisse

Conférence de presse

Office födéral du sport OFSPO Communication
Tobias Fankhauser
Tél.
058 460 55 03