print preview

Conséquences du coronavirus sur le sport

L'épidémie de coronavirus a aussi des répercussions énormes pour le sport suisse. Vous trouverez ici les informations concernant les aides financières de la Confédération dans le domaine du sport ainsi que celles sur les mesures d'assouplissement, les installations sportives de Macolin et de Tenero ou les cours à la HEFSM et dans le cadre de J+S.

coronavirus_165

Mise en œuvre des mesures de stabilisation pour le sport

Swiss Olympic, la fédération faîtière du sport suisse, a fait connaître le 1er juillet 2020 les modalités de mise en œuvre des mesures de stabilisation destinées au sport d'élite et au sport populaire.

Informations complémentaires

Swiss Olympic

Actualités


Assouplissement des mesures

Questions et réponses concernant l'assouplissement des mesures dans le domaine du sport

Le 19 juin, le Conseil fédéral a décidé d'un assouplissement supplémentaire des mesures. Ces décisions prendront effet le 22 juin et peuvent être consultées sur cette page. Dans tous les cas, des plans de protection demeurent obligatoires. Les recommandations de l'OFSP en matière d'hygiène restent applicables en tout temps dans toutes les activités sportives.

Les questions spécifiques aux différents sports doivent être posées aux fédérations sportives compétentes. Les questions concernant les camps peuvent être adressées aux associations de jeunesse.

Oui. Dans tous les cas, des plans de protection correspondants restent obligatoires. Pour les compétitions réunissant jusqu'à 1000 personnes, les recommandations de l'OFSP en matière d'hygiène et de distanciation sociale restent valables et une personne chargée de faire respecter ces règles doit être désignée lors de chaque compétition. Si la règle en matière de distance ne peut pas être observée, il convient de dresser une liste des personnes présentes. A partir de 300 personnes, des secteurs doivent être constitués afin de garantir le traçage des contacts. Des mesures doivent être prises pour éviter que les groupes de personnes se mélangent. Des plans de protection doivent être établis pour les entrées et les sorties ainsi que les espaces publics (locaux de pause, toilettes, restauration, etc.) afin d'éviter les mélanges.

Pour autant que les groupes de personnes soient clairement séparés (p. ex. sportifs et spectateurs), cette limite de 1000 personnes s'applique à chaque groupe, donc par exemple 1000 sportifs et 1000 spectateurs (mais pas 800 sportifs et 1200 spectateurs).

Pour autant que la situation épidémiologique ne s'aggrave pas, les grandes manifestations réunissant plus de 1000 personnes devraient à nouveau être autorisées à partir de début septembre 2020.  

Plans de protection

Chaque prestataire d'activités sportives doit disposer de son propre plan de protection. 
Les exploitants de toutes les installations sportives doivent aussi disposer d'un plan de protection s'ils entendent rouvrir leur installation. Ils peuvent se fonder sur les recommandations de l'Association suisse des services des sports ASSS. Les autorités cantonales sont responsables de la mise en œuvre. Ce sont aussi elles qui peuvent décider de la fermeture d'une installation sportive.

Important: ce n'est parce qu'un plan de protection existe qu'une installation peut forcément être utilisée. Il revient à l'exploitant de décider s'il veut rouvrir son installation, et dans quelle mesure. Il est recommandé aux fédérations et aux clubs de collaborer et de s'accorder avec les exploitants des installations sportives.
 

Les plans de protection ne doivent pas être validés. 

Aucun plan de protection ne doit être établi ni mis en œuvre lors de manifestations privées, notamment de fêtes de famille, qui ont lieu ailleurs que dans des lieux publics et libres d'accès et dont les participants sont connus des organisateurs.

Non. Toutefois, les plans existants peuvent être adaptés aux nouvelles conditions cadres.

Oui, les fédérations vont adapter leurs plans généraux aux nouvelles conditions cadre. Il ne sera toutefois pas nécessaire de les soumettre à un nouvel examen de plausibilité.

Groupes et surfaces

Dans la mesure du possible, la distance de 1,5 mètre doit être respectée. Si cela n'est pas possible lors de la pratique de l'activité sportive, il convient de veiller à ce que cette distance soit respectée avant et après celle-ci. Le respect des distances constitue l'élément central des plans de protection.

Si, pour des raisons économiques ou liées à l'exploitation, les distances ne peuvent pas être respectées et les mesures barrière (port du masque, séparations) ne peuvent pas être prises pour éviter toute infection, il est nécessaire de saisir les coordonnées des personnes présentes (nom, prénom, numéro de téléphone, numéro de siège ou heures de présence lorsque cela est possible). Les organisateurs doivent garantir que chaque personne ne soit pas potentiellement en contact avec plus de 300 personnes. Sous certaines conditions, les autorités cantonales peuvent déroger à cette règle et fixer un nombre de personnes inférieur.

La collecte de coordonnées n'est possible que si la personne concernée en a été informée et que cette mesure est proportionnée, donc que les autres mesures telles que le respect des distances ou le port du masque ne sont pas possibles. Dans ce cas, l'organisateur doit conserver les coordonnées pendant 14 jours (durée d'incubation) de manière à ce que toutes les personnes qui ont été en contact étroit avec une personne infectée puissent être contactées. La mise en œuvre du traçage des contacts relève de la compétence des médecins cantonaux.

Lorsque les groupes sont constitués de familles ou dont les membres se connaissent manifestement.  

Non. Les recommandations en matière de distance doivent être respectées pour autant que la pratique normale du sport le permette. Dans les sports impliquant en permanence un contact corporel étroit, il est toutefois prévu d'établir une liste des personnes présentes et de s'entraîner dans des groupes fixes.

Contacts corporels

Oui. Les concepts de protection du sport concerné doivent être respectés.

Les compétitions peuvent à nouveau avoir lieu dans tous les sports dès à présent.

Informations concernant les centres de sport de l'OFSPO, l'enseignement à la Haute école fédérale de sport de Macolin HEFSM ainsi que les activités de formation et de formation continue de Jeunesse+Sport:

Installations de l'OFSPO

Les bâtiments de l'OFSPO restent fermés au public jusqu'à nouvel avis.

Cela concerne tous les restaurants, les installations sportives (en salle) et les salles.

HEFSM

Filières d'études (BSc/MSc)

  • La Haute école fédérale de sport de Macolin met un terme à l’enseignement présentiel jusqu’à la fin du semestre.
  • Le test d’aptitude pour les études de bachelor est reporté au mois d’août. Informations complémentaires...

Médiathèque du sport

La médiathèque du sport est fermée jusqu’à nouvel avis. Les rappels ont été désactivés.

Informations complémentaires...

J+S

Vous trouverez des informations concernant les cours et les camps J+S ainsi que la formation de base et la formation continue J+S en lien avec le coronavirus sur le site Internet de Jeunesse et Sport:

www.jugendundsport.ch

Règles de conduite

Règles de conduite à l’Office fédéral du sport OFSPO

Mesures générales

Les personnes qui reviennent d’une région touchée par le coronavirus (cf. liste de l’Office fédéral de la santé publique OFSP) doivent attendre 14 jours avant de pouvoir séjourner dans l’un des centres de sport de l’OFSPO. Sur place, les données personnelles de tous les hôtes, chefs de cours et participants font l’objet d’un relevé systématique de manière à pouvoir remonter, si nécessaire, la chaîne de transmission.

Nous recommandons actuellement aux personnes présentant un système immunitaire affaibli de ne pas séjourner dans les centres de sport de l’OFSPO.

Mesures personnelles

Contribuez activement à vous protéger vous-mêmes ainsi qu’autrui de la contamination en respectant les consignes suivantes:

Evitez les contacts personnels

  • Renoncez à serrer la main de vos interlocuteurs.
  • Conservez une distance de 2 m avec eux. 

Lavez-vous soigneusement les mains et désinfectez-les

  • Lavez-vous les mains plusieurs fois par jour avec de l’eau et du savon.
  • Désinfectez-vous obligatoirement les mains en entrant dans les bâtiments de l’OFSPO; répétez l’opération plusieurs fois si nécessaire. 

Toussez ou éternuez dans un mouchoir ou dans le creux du coude

  • En cas de toux ou d’éternuement, placez un mouchoir en papier devant votre bouche et votre nez et jetez-le aussitôt à la poubelle; toussez et éternuez dans le creux du coude.
  • Lavez-vous ensuite soigneusement les mains avec de l’eau et du savon et utilisez un désinfectant pour les mains. 

Comportement à adopter en cas de suspicion de maladie

Observez les symptômes et réagissez correctement

  • Abstenez-vous de séjourner dans l’un des centres de sport de l’OFSPO en cas de toux et de fièvre. Idem si une personne de votre entourage proche présente ces symptômes. Vous contribuerez ainsi à éviter la propagation du virus.
  • Téléphonez aussitôt à votre médecin de famille. 
  • Ne vous rendez chez le médecin, dans un centre de soins ou aux urgences des hôpitaux qu’après avoir fixé un rendez-vous par téléphone. Cela s’applique aussi au service médical de l’OFSPO.
  • Informez immédiatement la centrale d’information de l’OFSPO en cas de maladie ou de suspicion de coronavirus. Ce principe est valable tant pendant qu’après votre séjour à l’OFSPO.


Office fédéral du sport OFSPO Route principale 247
CH-2532 Macolin

E-Mail


Centrale d’information de l’OSPO

+41 58 467 61 11


Office fédéral de la santé publique OFSP

Ligne infos Coronavirus:
+41 58 463 00 00

OFSP: Nouveau coronavirus