print preview Retour Conception des installations sportives d’importance nationale

67 millions pour la construction d’infrastructures pour le sport d'élite et le sport populaire

Berne, 31.03.2021 - Le Conseil fédéral entend affecter quelque 67 millions de francs à la construction d’infrastructures sportives dans la période 2022 à 2027. Cette aide vise le sport d’élite et le sport populaire, dans le cadre de la CISIN. Les installations seront utilisées par les fédérations nationales pour la formation, l’entraînement et la compétition. Le Conseil fédéral a approuvé le message lors de sa séance du 31 mars à l'intention du Parlement.

31.03.2021 | Communication DDPS


La Confédération prévoit depuis 1998 une aide financière à la construction d’installations sportives, dans le cadre de sa Conception des installations sportives d’importance nationale, (CISIN). Ce programme contribue à améliorer les conditions du sport d’élite et de la relève. En réponse à un postulat du Conseil des États, le Conseil fédéral a décidé en 2019 de poursuivre cet effort et de soumettre régulièrement les crédits requis au Parlement. Il vient d’approuver le message pour le programme CISIN-5.

Crédits d’engagement pour de nombreuses installations

Les crédits demandés portent sur un montant total de 67 millions et concernent les années 2022 à 2027. Le programme bénéficie à différentes disciplines.

  • Nautisme : stade d’eau vive pour le canoë-kayak au centre national de performance à Lausanne, installations pour le surf et l’aviron (7,5 mio en tout)
  • Sports de glace : patinoire à Genève, patinoires de hockey et curling à Lausanne et au Tessin, piste de bobsleigh à St-Moritz (8,25 mio)
  • Gymnastique : installations à Berne et Morges (2 mio)
  • Natation : piscine de Zurich-Oerlikon et du centre régional de Wil (3 mio)
  • Sports sur gazon : centre de rugby à Yverdon (1,6 mio)
  • Sports de neige : pistes de ski alpin à Crans-Montana et Lenzerheide, de freestyle à Mettmenstetten et dans l’Engadine, de ski nordique à Engelberg, Lenzerheide, Conches-le-Haut et Kandersteg (15,83 mio)
  • Sports de balles : salles à Schaffhouse, Berne et Frauenfeld (6,15 mio)
  • Salle polyvalente pour le cyclisme sur piste et l’athlétisme au Tessin (5 mio)
  • Centres sportifs de Cornaredo à Lugano et de Gründenmoos à St-Gall (10 mio)

De nombreux autres projets sont concernés (7,67 mio).

La CISIN, instrument de promotion du sport

Comme le précise le Conseil fédéral dans son message, la CISIN contribue depuis 20 ans à l’amélioration des infrastructures sportives. L’équipe nationale d’athlétisme se trouve désormais en bonne place face à la concurrence internationale, et la Suisse peut faire figure d’hôte de qualité pour l’accueil de compétitions de haut niveau. Mais les installations ainsi cofinancées ne servent pas qu’au bonheur du sport d’élite : le sport populaire et la jeunesse en profitent largement, notamment pour la formation.

Les programmes CISIN 1 à 4, adoptés par l’Assemblée fédérale en 1998, 2000, 2007 et 2012, ont permis d’affecter au sport un montant total de 170 millions. Le programme 4 est encore en phase de concrétisation et devrait se terminer en 2024. Sur les 170 millions prévus, 143,5 ont été mis à contribution, et 26,5 ont réintégré les caisses de l’État. Fin 2019, le Parlement a autorisé un financement de raccord (CISIN 4+) pour les projets urgents des années 2020 et 2021 (15 mio).

Effet multiplicateur des aides financières

La Confédération participe aux frais de construction à hauteur de 5 à 25 %, pour chaque installation ou chaque projet. En moyenne, les aides financières de la CISIN constituaient environ 10 % des frais d’investissement. Les projets appuyés par la CISIN ont finalement généré un volume d’investissement de près de 1,7 milliard de francs. De même, les 67 millions prévus dans le programme CISIN-5 devraient engendrer quelque 900 millions d’investissement supplémentaire à la construction dans les régions concernées. Ceci accroît l’attrait des sites en question, comme le montre le message du Conseil fédéral : la construction d’installations sportives et leur fonctionnement créent des emplois et une source permanente de revenu pour l’industrie régionale.

 

 

Adresse pour l'envoi de questions

Carolina Bohren
Porte-parole du DDPS
+41 58 467 00 24