print preview Retour Home

e-sport: une culture du jeu, mais pas un sport

La Confédération ne considère pas l’e-sport, dans son expression actuelle, comme un sport au sens de l’encouragement du sport. C’est la conclusion présentée dans un rapport de l’Office fédéral du sport OFSPO.

28.03.2019 | Communication OFSPO

Symbolbild E-Sport


L’e-sport est en plein essor dans le monde entier; ce secteur cherche, en Suisse comme ailleurs, à s’intégrer dans l’univers des sports traditionnels, soulevant par là-même la question de savoir s’il s’agit d’un sport au sens traditionnel du terme. Du point de vue de l’encouragement du sport de la Confédération, ce n’est pas le cas.

L’Office fédéral du sport a analysé la situation actuelle dans un rapport il a évalué les chances et les risques d’une intégration de l’e-sport pour le sport en général et pour l’encouragement du sport en particulier:

  • L’OFSPO constate que l’e-sport n’est pas comparable à la plupart des disciplines sportives habituelles, car l’expérience première se déroule dans un espace virtuel et non en contact direct avec des individus et l’environnement. 
  • Les contenus des jeux étant souvent empreints de violence, l’e-sport ne répond pas aux exigences de la protection des enfants et des jeunes. 
  • L’e-sport est une culture du jeu et ne contribue pratiquement pas à soutenir les activités motrices et sportives de l’être humain.


En conséquence, l’OFSPO ne considère pas l’e-sport, dans son expression actuelle, comme un sport au sens traditionnel du terme. L’e-sport ne peut donc prétendre à des subventions selon les prescriptions actuellement en matière d’encouragement du sport.