print preview

Retour Home


Athlètes olympiques et paralympiques médaillés et diplômés honorés au Palais fédéral

Le 4 avril, les athlètes qui ont remporté un diplôme ou une médaille aux derniers Jeux olympiques et paralympiques 2022 de Pékin ont été conviés par le président de la Confédération Ignazio Cassis et la ministre des sports Viola Amherd à une réception en leur honneur organisée dans la salle du Conseil national.

05.04.2022 | COM BASPO/OFSPO/UFSPO Tobias Fankhauser

Le président de la Confédération Ignazio Cassis et la ministre des sports Viola Amherd ont convié les athlètes qui ont remporté un diplôme ou une médaille aux derniers Jeux olympiques et paralympiques 2022 de Pékin.
Le président de la Confédération Ignazio Cassis et la ministre des sports Viola Amherd ont convié les athlètes qui ont remporté un diplôme ou une médaille aux derniers Jeux olympiques et paralympiques 2022 de Pékin .

Avec quinze médailles remportées (sept d’or, deux d’argent et six de bronze), les Jeux olympiques d’hiver de Pékin 2022 entreront dans l’histoire comme les Jeux les plus réussis de la Suisse. De plus, la délégation de notre pays a ramené 33 diplômes et répondu ainsi largement aux attentes. Aux Jeux paralympiques, Théo Gmür s’est distingué en descente en décrochant la médaille de bronze. Au total, les athlètes paralympiques ont remporté six diplômes.

« Cette réception est organisée en votre honneur pour vous exprimer à toutes et à tous notre reconnaissance et nos remerciements. Vous avez réalisé des performances exceptionnelles dans des conditions difficiles en Chine. Vous avez parfaitement représenté la Suisse en tant qu’ambassadrices et ambassadeurs de notre pays et en tant que modèles pour les enfants et les jeunes », a déclaré la conseillère fédérale Viola Amherd en félicitant les athlètes présents, dont les deux skieurs de skicross Ryan Regez et Alex Fiva, qui ont pu fêter un doublé historique.

Le président de la Confédération Ignazio Cassis a également su replacer la présence des deux délégations suisses de Swiss Olympic (167 athlètes) et de Swiss Paralympic (12 athlètes) dans le contexte mondial en déclarant qu’en temps normal, le sport est le plus beau passe-temps du monde, mais que la normalité n’est actuellement pas de mise. Est-ce que l’on peut encore se réjouir de médailles ? a-t-il demandé en faisant référence à la guerre en Ukraine. Celui ou celle qui pratique un sport s’engage à fond pour atteindre ses objectifs. Pour le président de la Confédération, le sport c’est du travail, de l’ambition et beaucoup d’humanité. Juste ce dont nous avons besoin, surtout en ces temps troublés.

Au Palais fédéral avec le champion olympique Ryan Regez


Retour Home